Trouver sa voie relève parfois d’un parcours du combattant et peut créer un sentiment de frustration. En effet, on va remarquer que nos amis, nos proches, nos collègues avancent professionnellement tandis que soi, on stagne ! Ça nous met en colère, on est envieux même. On a l’impression d’être une erreur de la nature, on se sent tout petit, nul. On aimerait tant mettre fin définitivement à cette phrase que l’on se répète jour après jour dans notre tête qui est « Je ne trouve pas ma voie » …

Mais comment faire pour se libérer de cette impression de ne pas avoir de solution, de ne pouvoir rien faire pour trouver sa voie ?

Avec l’expérience j’ai relevé 7 clefs qui m’ont permis de faire face à la frustration et de trouver ma voie.

1. Prendre du recul

A force de se répéter le problème « je ne trouve pas ma voie…je ne trouve pas ma voie…je ne trouve pas ma voie… » votre cerveau va se mettre à saturer !

On accorde tellement d’importance à cette problématique qu’elle en devient énorme à l’intérieur de notre tête, ce qui cause une confusion. On ne parvient plus à réfléchir comme il faudrait, on s’emmêle, clairement on ne sait plus quelle est la solution.

Dans ce cas là il en recourt à faire une pause.

Lâcher prise un moment, voire quelques jours. Faire l’effort de penser à autre chose dans le but de « libérer » son cerveau d’une charge mentale qui vous épuise.

Oubliez et occupez-vous de penser et faire autre chose.

2. Ne pas rester seul

Ruminer seul dans son coin « Je ne trouve pas ma voie » ne va pas vous avancer à grand chose.

Personnellement je me souviens lorsque je passais énormément de temps seule derrière l’écran de mon ordinateur portable à tenter de trouver les réponses vers ma voie professionnelle.

Je ne sortais même pas.

Mais un jour en surfant sur les réseaux sociaux j’ai vu l’évolution d’une amie qui avait l’air d’être épanouie dans ce qu’elle faisait professionnellement.

J’étais tellement inspirée que je décidais alors de la contacter pour en savoir plus.

On s’est revu autour d’un chocolat chaud une après-midi dans un bar.

Je ne trouve pas ma voie

C’est là que je découverts le milieu de l’entrepreneuriat. Ce fut enfin le début pour moi de réponses concrètes.

Mon conseil est donc le suivant : SORTEZ !

Revoyez du monde, intéressez-vous aux personnes qui réussissent, soyez inspiré et posez des questions !

3. Changer de méthode

Quand je cherchais ma voie j’utilisais qu’une seule méthode : l’ordinateur.

Ce fut une erreur. Je ne peux pas dire qu’elle ne m’a pas aidé, mais si vous voulez trouver beaucoup plus vite votre voie, utilisez d’autres méthodes de recherches.

Par exemple : les salons des métiers, les rencontres (comme vu plus haut), sortez même pour le loisir, pratiquez une nouvelle activité, regarder des documentaires pertinent à la télé, lisez des livres, etc..

4. Arrêter de se comparer aux autres

Quand je voyais les autres avancer à contrario de moi, j’étais jalouse.

Je trouvais ça injuste.

Quand je revoyais des personnes qui avaient réussi professionnellement ou que je rencontrais des gens qui me racontaient quel métier et quel parcours ils avaient, je me sentais tellement nulle à côté d’eux.

Pour tout vous dire, je ne pouvais m’empêcher de mentir sur ma situation professionnelle parce que j’avais honte de dire que j’étais au chômage parce que je ne savais pas quoi faire de ma vie.

Et plus j’avançais dans l’âge plus ma gêne était grande.

Je souffrais de ça parce que je me comparais aux autres.

Mais je me suis rendu compte que ce n’était pas du tout la meilleure idée à appliquer.

En vérité j’aurais dû assumer. Dans ce cas là, qui c’est ? Ces personnes m’auraient peut-être donnée des conseils, car qui me dit qu’elles aussi n’avaient pas eu des difficultés à trouver leur voie ?

Au lieu d’être jalouse , j’aurai dû simplement m’inspirer de ces personnes, me servir de leur exemple pour trouver des solutions et de nouvelles idées.

Je ne trouve pas ma voie

Cela ne sert à rien de se comparer aux autres à part de s’enfoncer tout seul. Soyez inspiré tout en restant concentré sur votre propre parcours.

Car aucun parcours n’est semblable à un autre, aucun n’est comparable. Chaque personne a des difficultés qui lui sont propres. Chaque personne a un parcours de vie différent.

Il n’y a pas de bons ou mauvais parcours.

5. Retrouver la motivation

Quand on passe une grosse partie de son temps à penser : »Je ne trouve pas ma voie« , on finit par se décourager et perdre la motivation.

Ce qui est normal.

Mais il est important de pouvoir retrouver la motivation.

Alors j’ai une question : qu’est ce qui vous motive ?

Ce qui est difficile c’est que, la motivation, parfois, il faut faire l’effort d’aller la chercher. N’attendez pas. Perdez cette fâcheuse attitude d’attendre que les choses viennent à vous.

Cherchez à remonter votre énergie physique en bougeant votre corps, ou en lisant des musiques qui vous redonnent la pêche, par exemple. Vous, comment procèderiez-vous ?

Également, bien sur, il est très important de retrouver la motivation au niveau psychique.

Pensez positivement va vous aider.

En effet, l’écrivain et coach en développement personnel Bruno Lallement disait dans son livre « Comment utiliser pleinement votre potentiel » que si vous êtes quelqu’un qui voit le négatif partout, vous vous obscurcissez l’esprit. Et quand on est dans le noir on ne voit rien. Alors apprenez à être positif sans nier le négatif, mais suffisamment pour vous créer une petite lumière dans le noir qui vous permettra de voir les solutions à votre problème.

6. Faire du sport

Peut-être que vous ne voyez pas forcément le rapport entre le sport et « Je ne trouve pas ma voie« .

En fait il y en a un.

À force de manque de résultats, de réponses et de solutions, on s’enrichie sans le vouloir en énergie négative. En colère, et en frustration. Et lorsque l’on est en colère il est plus facile de faire des erreurs et de ce fait, on avance encore moins bien que ce qu’on voudrait. On se retrouve dans un cercle vicieux.

C’est pourquoi il est utile et très important de se libérer de cette énergie négative grâce au sport.

Je vous conseille de pratiquer un sport qui vous permet de vous défouler, de libérer votre colère et votre frustration.

Je ne trouve pas ma voie

Allez courir, tapez-vous un sprint en criant (après vous être échauffé bien sur). Ou pratiquez un sport de combat, de la boxe par exemple. Pas forcément besoin de vous inscrire complètement à un club. Achetez et tapez dans un punching-ball , ou simplement des pattes d’ours sur Amazon. Croyez-moi ça fait du bien.

7. Être patient

La patience. Oui. Elle est très importante.

Et ceux qui n’en sont pas dotés génèrent en eux plus facilement de la frustration et de l’énervement.

Il faut que vous appreniez à être patient.

Ma voie, personnellement, je ne l’ai pas trouvée du jour au lendemain. Ça se travaille, ça s’affine sans arrêt.

Passez votre temps à tester vos idées. Si ça ne fonctionne pas, ce n’est pas grave, on repart sur une autre. La solution viendra un jour ou l’autre, c’est sur. L’important est de continuer. Ne lâchez pas prise.

Ayez l’esprit d’un sage qui persévère. utilisez vos intelligences et travaillez jusqu’à ce que ce soit la bonne.

Et un jour, vous verrez, votre phrase « Je ne trouve pas ma voie« , qui vous hantait jusque dans vos rêves, ne sera plus qu’un mauvais souvenir.